3èmes rencontres du matériel durable : l’électrification, premier levier de réduction de l’impact des matériels de chantier

3èmes rencontres du matériel durable : l’électrification, premier levier de réduction de l’impact des matériels de chantier

Le 29 juin, les acteurs de la filière du matériel de construction se réunissaient pour les 3èmes Rencontres du Matériel Durable, événement dédié à la transition environnementale des matériels. Pour ces 3e Rencontres, fabricants de matériels, loueurs, entreprises du bâtiment et des travaux publics ainsi que les fédérations professionnelles ont étudié les émissions de CO2 des matériels alternatifs tout au long de leur cycle de vie et les coûts globaux associés. Pour avancer vers la décarbonation du secteur, des projections de mix énergétique par famille de matériels ont été avancées. La volonté des parties prenantes de travailler main dans la main avec les fédérations professionnelles (FNTP, FFB, SEIMAT, Evolis et DLR) s’est renforcée pour développer des dispositifs institutionnels qui permettront d’accélérer la transformation de la filière et du secteur.

 

LES MATERIELS ELECTRIQUES : L’ALTERNATIVE EN VOIE D’ACCELERATION

Dès la première édition des Rencontres, les acteurs du matériel durable avaient identifié le besoin d’établir une évaluation des enjeux économiques et technologiques de leur transition.
En mars dernier, le cabinet Arthur D. Little a été mandaté sur l’analyse du mix énergétique des matériels du BTP à horizon 2030. Au regard de nombreux critères1, l’étude met en évidence la longueur d’avance prise par les motorisations électriques sur les autres motorisations alternatives. Les matériels électriques, qui permettent une réduction de 60% des émissions de CO2, sont les leviers indispensables de la décarbonation du secteur.

Au rythme actuel de la trajectoire globale, 42% des matériels légers pourraient être à motorisation électrique à horizon 2030, alors que l’étude prouve qu’avec une politique volontariste, nous pourrions atteindre 73%*.
Les principales limites techniques de l’électrification des matériels résident encore dans les infrastructures d’approvisionnement des chantiers, l’autonomie des matériels et leur coût jusqu’à 2 fois plus élevé à l’achat que celui d’un matériel thermique.

 

HORIZON 2030 : UN MIX ENERGETIQUE DECARBONÉ AU SERVICE DE LA PERFORMANCE

Les projections de mix énergétique2 pour tous les matériels font cohabiter quatre solutions. Le ralentissement progressif des motorisations thermiques (GNR ou biocarburants) devrait se confirmer pour toutes catégories de matériels à horizon 2030. Pour les engins de terrassement légers (<10t) et les nacelles d’extérieur, le recul des motorisations thermiques se ferait au profit de l’électrification totale (sur batterie) ou hybride. Pour les engins de terrassement lourd (>10t) et groupes électrogènes, les perspectives en matière de mix énergétique restent plus difficiles à définir, et très conditionnées au développement des technologies électriques et hydrogènes.

 

DES PERSPECTIVES LONG-TERME POUR L’HYDROGENE

Considérée aujourd’hui comme une solution d’avenir et accompagnée par une politique de mesures incitatives des pouvoirs publics, l’hydrogène ouvre de réelles perspectives d’alternatives pour des engins nécessitant une certaine puissance ou durée d’utilisation avec de moindres contraintes d’encombrement. Les premières expérimentations font émerger deux technologies. La pile à combustible et le moteur à combustion, peu matures à ce jour et qui n’échappent pas à la question des infrastructures d’approvisionnement des chantiers et de la disponibilité même de la ressource.

 

SOUTENIR LA FILIERE POUR ACCELERER L’ADOPTION MASSIVE DE CES MATERIELS

Les travaux menés depuis un an au nom des acteurs du matériel durable mettent en évidence que la filière dispose aujourd’hui de solutions pour accélérer sa décarbonation. Fabricants, loueurs, et entreprises du BTP vont poursuivre ce travail de planification, de coordination, de synchronisation main dans la main avec les fédérations professionnelles. Un premier rendez-vous est d’ores et déjà fixé dans le courant du mois de juillet afin de travailler sur une feuille de route de décarbonation des engins de chantier.

“Notre filière est à une étape clé de sa transition. Nous avons fait une part considérable de l’effort en réinventant notre manière de travailler ensemble. La situation est claire : nous connaissons les solutions techniques pour accélérer notre transition et réduire les émissions de CO2 des chantiers mais nous savons aussi que nous ne pourrons franchir cette étape sans une forte coordination entre nos fédérations, les différents acteurs de notre filière et la puissance publique. Notre situation fait écho à celle de la Plateforme Automobile que nous avons accueilli lors de ces Rencontres. Soutenue par le régulateur et une mécanique de prime à l’achat, l’industrie automobile est en passe de remporter son pari. Nous sommes légitimes à trouver ce parallèle inspirant et très encourageant.”

Olivier Colleau – Président Exécutif, Groupe Kiloutou

Les prochaines Rencontres du Matériel Durable se tiendront le 1er février 2023.

À propos de Kiloutou :

3ème loueur européen et acteur majeur de la location de matériels en France, Kiloutou concilie depuis plus de 40 ans, économie, environnement et humain en proposant les offres les plus innovantes au service d'une clientèle toujours plus diversifiée : entreprises du BTP, artisans, PME, collectivités locales et industries. Pour son développement, le Groupe s'appuie sur les compétences de près de 6000 équipiers et sert plus de 300.000 clients dans cinq pays à travers l’Europe : la France, la Pologne, l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne. Le réseau Kiloutou comprend 530 agences (au 31 décembre 2020) et propose la gamme la plus large du marché avec plus de 1000 références et plus de 250 000 matériels répartis en quatre grandes familles de produits : terrassement, élévation, véhicules utilitaires et outillage. www.kiloutou.fr - www.kiloutou-group.com.

 

Service presse Kiloutou : kiloutou@havas.com

Contacts presse : Laure Calixte – 06 77 28 57 50 / laure.calixte@havas.com , Joël Diogo – 07 88 31 35 18 / joel.diogo@havas.com

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-image: url(https://www.kiloutou-group.com/wp-content/uploads/2017/09/kiloutou-groupe-default-banner.jpg);background-size: cover;background-position: center center;background-attachment: initial;background-repeat: initial;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 300px;}