La politique anti-corruption est inscrite dans l’ADN de Kiloutou. »


Dominique CIRAVEGNA, Directeur contrôle interne et sûreté

Pourquoi mettre en place une politique anti-corruption ?

C’est une obligation réglementaire. Mais nous allons au-delà de la loi afin d’inscrire cette démarche dans l’ADN de Kiloutou et d’en faire un outil de management. Avec plusieurs objectifs : identifier et gérer les zones de risque, préserver l’image de l’entreprise et nous positionner comme un partenaire de confiance pour notre écosystème.

En quoi consiste cette politique ?

Elle s’inscrit dans une démarche de certification ISO 37001 et repose sur 8 piliers dont une cartographie des risques, l’évaluation des tiers (clients et fournisseurs), un code de conduite, une plateforme d’alerte éthique pour signaler les situations possiblement « à risque » en matière de corruption, fraude, harcèlement, etc.

Plateforme d'alerte
https://kiloutou.integrityline.org

Comment les salariés s’en emparent-ils ?

Chacun est concerné, c’est pourquoi tous nos équipiers sont sensibilisés par des actions de communication interne et formés via un module d’e-learning.